Auriez-vous un meilleur salaire en Allemagne ?

Salaires en Allemagne

Quand on prévoit de s’expatrier en Allemagne, on se pose la question du salaire brut moyen dans son secteur d’activité et pour son métier. S’il est facile d’évaluer le salaire moyen que l’on peut gagner, il est plus difficile de prendre en compte tous les éléments qui influent dessus : expérience, métier, cotisations sociales, impôts, etc.

Quelques exemples de salaires

En Allemagne, comme à peu près partout dans le monde, le poste que vous occupez et le domaine dans lequel vous l’occupez auront un impact important sur votre salaire. De même, votre ancienneté et votre expérience joueront un rôle majeur dans le montant de votre salaire. Le fait d’être débutant, confirmé ou expert changera votre taux horaire.

À titre d’exemple, dans une entreprise de plus de cent salariés, spécialisée dans l’industrie ou la chimie, dès cinq ans d’expérience, vous pouvez espérer un salaire de plus de 3.000€ bruts par mois. Le secteur de l’informatique présente à peu près les mêmes fourchettes de salaire : plus de 3.000€ bruts mensuels pour un programmeur avec environ 6 ans d’expérience.

Comme en France, d’autres secteurs sont un peu moins valorisés. C’est le cas de la vente, du service et de l’hôtellerie. Un vendeur avec 5 ans d’expérience pourra espérer un salaire d’à peine plus de 1.800€ bruts par mois. Idem pour un cuisinier, même s’il justifie d’une expérience de 15 ans. Dans le domaine de l’éducation, un chargé de cours avec 7 ans d’expérience touchera 2.200€ bruts.

A noter que le salaire minimum allemand en 2018 est de 8,84€, contre 9,88€ en France. En revanche, le salaire allemand moyen est plus élevé que chez nous.

Les différences de salaire

En Allemagne, les salaires peuvent énormément varier d’une région à l’autre, d’une entreprise à l’autre (selon son nombre de salariés), mais aussi, comme nous le disions, selon votre expérience. Il faut aussi savoir que, parfois, au sein même d’une région, il existe des différences importantes entre les salaires moyens de deux villes.

Ainsi, les cinq villes d’Allemagne où les salaires sont les plus élevés sont, par ordre décroissant : Stuttgart, Frankfort, Münich, Düsseldorf et Karlsruhe. Par ailleurs, une telle disparité peut aussi s’expliquer par la récente réunification de l’Allemagne qui était, jusqu’en 1991, divisée en deux : Allemagne de l’Est et Allemagne de l’Ouest.

Très en retard dans son développement économique, l’Allemagne de l’Est concentre encore les salaires moyens les plus bas de toute l’Allemagne. D’après le site arbeitsrecht.de, cette différence peut atteindre jusqu’à 20%. Par exemple, un conseiller fiscal travaillant dans le secteur de la Banque touchera, en moyenne, 2.753€ brut à l’Ouest et de 2.161€ bruts à l’Est.

Ne pas confondre le salaire brut et le salaire net

En Allemagne comme en France, la plupart des entreprises vous présenteront leur proposition de salaire sous la forme d’un chiffre brut, c’est-à-dire ne comprenant pas toutes les charges sociales que vous devrez payer avant de percevoir votre salaire net. Par ailleurs, l’Allemagne pratique le prélèvement de l’impôt à la source et il sera donc prélevé de votre salaire brut.

Les cotisations ne sont pas extrêmement nombreuses en Allemagne, mais elles peuvent quand même peser conséquemment sur votre salaire brut. Une fois n’est pas coutume, elles varient également d’une région à l’autre (avec la taxe de solidarité des régions de l’Ouest), d’une entreprise à l’autre (notamment pour la cotisation retraite) et selon l’assurance-maladie que vous choisirez.

N’oubliez donc pas de prendre en compte tous ces facteurs avant de juger la qualité d’une offre d’emploi qui vous est faite. De même, ne perdez pas de vue que certaines charges, si elles peuvent vous paraître élevées, peuvent s’avérer rapidement rentables, notamment en matière d’assurance-maladie.

Difficile d’évaluer la différence entre la France et l’Allemagne

Si vous résidez actuellement en France et que vous venez d’obtenir votre première offre d’emploi en Allemagne vous êtes sans doute tenté par ce salaire qui peut vous paraître important. Cependant, il est difficile et assez vain d’essayer de comparer une rémunération française d’une rémunération allemande.

Effectivement, les différences entre les cotisations sociales allemandes et françaises sont importantes et les services auxquels elles vous donnent droit varient aussi énormément. Ainsi, la Sécurité sociale française pèse davantage sur vos cotisations, mais votre retraite est assurée. À l’inverse, en Allemagne, presque tous les travailleurs font appel à des fonds de retraite privés puisque la retraite de base ne suffit pas.

Enfin, un autre élément très important doit être pris en compte : le coût de la vie. Selon la région ou la ville dans laquelle vous travaillerez, votre salaire variera, mais le coût de la vie également. Par exemple, les loyers dans la capitale allemande sont bien moins élevés que dans la capitale Française et le pays ne connaît pas la même crise du logement. De même, certains produits de base vont coûter moins cher, alors que d’autres beaucoup plus.

Est-il possible d’évaluer son salaire en Allemagne ?

Si vous avez envie de partir vivre en Allemagne, mais que vous n’avez pas encore trouvé de travail sur place, vous pouvez essayer d’évaluer à l’avance vos futurs revenus en vous aidant de sites comme ceux qui utilisent l’importante base de données du WSI (Wirtschafts- und Sozialwissenschaftlichen Instituts) et ses statistiques sur les salaires allemands.

Laisser un commentaire