Brexit : des Britanniques deviennent Allemands

Panneaux opposés UE et Royaume-Unis

Avant le jour de la séparation entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne, certains Britanniques résidant en Allemagne ont décidé d’obtenir la nationalité allemande, afin de rester citoyen de l’UE et de continuer à bénéficier des avantages des pays membres.

Une naturalisation perçue comme un soulagement

Depuis le 31 janvier 2020, les citoyens du Royaume-Uni ne font plus partie de l’Union Européenne. Le Brexit est alors considéré comme un coup dur pour les expatriés qui ne souhaitent pas être exclus de l’UE. C’est pour cela que certains Britanniques ont décidé de devenir officiellement des citoyens allemands. Ainsi, ils pourront bénéficier du passeport européen et conserver les avantages de l’ESTA USA, parmi d’autres.

Brexit : quel impact sur le tourisme ?

Sur le plan du tourisme, on peut se demander si le Brexit aura un impact. En effet, les Britanniques et les Allemands entre autres, se retrouvent dans le flou concernant les démarches à faire et les autorisations à obtenir pour aller d’un pays à l’autre.

Malgré le Brexit, les Britanniques et les Allemands pourront traverser les frontières respectives sans visa, durant la période de transition. Cette décision est valable jusqu’à décembre 2020, pour le moment. Elle pourrait être prolongée en juillet 2020, si le Royaume-Uni et l’UE estiment que c’est nécessaire.

L’Allemagne faisant partie des pays membres de l’UE, ses ressortissants d’origine britannique conservent donc les avantages de l’Union Européenne. Ils peuvent alors voyager dans les pays membres de l’UE en suivant les règles habituelles.

Quelles mesures à l’avenir ?

Après la période de transition, on peut se demander si le Royaume-Uni va mettre en place un système d’ETSA, comme les Etats-Unis. En décembre dernier, la secrétaire d’Etat à l’Intérieur britannique a en effet annoncé qu’un dispositif d’autorisation électronique pour entrer sur le territoire, devrait être mis en place.

Les touristes allemands et provenant des pays membres de l’UE, devront alors faire une demande d’ETSA, comme pour se rendre aux Etats-Unis. Cette autorisation électronique serait obligatoire et pourrait s’appeler ETA (Electronic Travel Authorization). Ce dispositif aurait pour but d’identifier et bloquer les individus qui présenteraient une menace pour le Royaume-Uni, selon les déclarations de la ministre conservatrice, lors d’une campagne électorale.

Par ailleurs, le Royaume-Uni compte rendre le passeport obligatoire pour tous les ressortissants de l’Union Européenne, en plus de l’ETA. Bien que pour le moment une carte nationale d’identité soit suffisante pour se rendre au Royaume-Uni, les Allemands et chaque citoyen de l’UE doivent se préparer à faire des démarches supplémentaires, pour voyager de l’autre côté de la Manche.

Laisser un commentaire