Où se garer quand on va à l’aéroport à Berlin ?

Aéroport de Berlin

Comme la plupart des grandes villes et capitales du monde, Berlin a deux aéroports : l’aéroport de Tegel, le plus grand et l’aéroport de Schönefeld. Les deux aéroports accueillent des vols intérieurs et internationaux et sont donc tous les deux très fréquentés. Mieux vaut alors se renseigner avant sur les meilleurs endroits où se garer.

L’aéroport de Tegel

L’aéroport Otto-Lilienthal de Berlin Tegel, souvent abrégé aéroport de Tegel, est le plus grand aéroport de Berlin, de son Lander et du pays tout entier. On peut s’y rendre ou y atterrir pour des vols nationaux et internationaux. Plusieurs dizaines de compagnies aériennes y sont représentées et proposent, chaque jour, des centaines de vols pour le monde entier.

L’aéroport de Tegel est composé de cinq terminaux : le terminal A, le terminal B, le terminal C, le terminal D et le terminal E. Situé au nord de la ville de Berlin et à proximité directe, il ne faut pas plus de trente minutes pour s’y rendre en voiture ou en taxi et pas plus de trois quarts-d’heure pour s’y rendre en transport en commun.

La fermeture de l’aéroport de Tegel est prévue depuis 2012. L’aéroport devait fermer définitivement en 2013, mais le ralentissement des travaux sur le nouvel aéroport n’a pas cessé de repousser cette date. Résultat, la fermeture de Tegel est désormais annoncé pour le courant de l’année 2019. En attendant, il continue de fonctionner à plein régime et d’accueillir des millions de voyageurs par an.

Les parkings de l’aéroport Tegel

L’aéroport de Tegel propose une large offre de place de parking. Au total, 2500 places de stationnement sont mises à la disposition des voyageurs et elles se répartissent sur près de dix parkings différents. En plus des parkings proposés par l’aéroport, d’autres parkings un peu plus éloignés sont proposés par des entreprises indépendantes.

Parmi l’offre de parkings gérée directement par l’aéroport, le P1, le P2 et le P5 proposent des stationnements de longue durée. À titre indicatif, dans le P1 et le P2, il vous en coûtera 6€ pour une heure, 44€ pour une journée et 159€ pour la semaine. Le P5, un peu plus éloigné, se montre plus économique : 5€ pour une heure, 39€ pour la journée et 139€ pour la semaine.

Pour éviter une saturation de ses places de stationnement, l’aéroport de Tegel a également destiné certains de ses parkings à des stationnements de courte ou très courte durée. Ceux de très courte durée sont gratuits pendant 10 minutes. Ceux de courte durée coûtent 3€ toutes les 15 minutes et 140€ pour la journée. Une offre à utiliser quand on dépose un ami par exemple.

L’aéroport de Schönefeld

L’aéroport de Berlin Shönefeld est le deuxième aéroport de Berlin (en nombre de passagers à l’année), juste après l’aéroport de Tegel. Situé à l’extérieur de la ville, il est plus éloigné du centre-ville que Tegel, tant et si bien qu’il se trouve même à l’extérieur du Land Berlinois, à Shönefeld dans le Brandebourg. Il était le principal aéroport de l’Allemagne de l’Est du temps de la RDA.

Tout comme l’aéroport de Tegel, l’aéroport de Schönefeld accueille des vols aussi bien nationaux qu’internationaux au sein de ses quatre terminaux (A, B, C et D). Il héberge une vingtaine de compagnies aériennes différentes qui desservent plus d’une centaine de destinations tous les jours de l’année.

En 2016, l’aéroport de Brelin-Schönefeld a accueilli plus de onze millions cinq cent mille voyageurs, un chiffre en constante augmentation depuis 2002. Pour compenser la fermeture de l’aéroport de Tegel et permettre à Schönefeld de prendre le relais (et donc doubler le nombre de voyageurs annuel), un nouveau terminal est en construction depuis près de dix ans.

Les parkings de l’aéroport de Schönefeld

L’aéroport de Schönefeld met à disposition de ses visiteurs environ quatre mille places de stationnement réparties sur huit parkings différents. L’aéroport de Schönefeld, comme son voisin Tegel, a choisi de spécialiser chaque parking pour éviter leur saturation. Ainsi, vous trouverez des parkings longue durée, des parkings courte durée et des déposes minutes.

Les dépose-minutes se trouvent devant chaque entrée de chaque terminal. Ce sont des places de stationnement sur lesquelles il n’est pas autorisé de rester plus de quelques minutes, seulement le temps de déposer ou de récupérer un voyageur. Les parkings courte durée se trouvent du côté du terminal B. Comptez 1,50€ pour la première heure, puis 1,50€ chaque quart d’heure suivant.

Le parking P4 est un peu à cheval entre le stationnement de courte et de longue durée : 3€ par heure pour les deux premières heures, puis 2,50€ pour les heures suivantes. Enfin, tous les parkings longue durée (P1, 2, 5, 6, 8 et 11) affichent un tarif de 19€ pour une journée, 80€ pour une semaine et 100€ pour deux semaines.

Le futur de ces deux aéroports

Comme nous vous le disions, l’aéroport de Tegel fermera bientôt définitivement et son activité sera transférée à l’aéroport de Schönefeld où le nouveau terminal de 970 hectares devrait être achevé en 2019. Même si Schönefeld n’est que le deuxième aéroport de la ville, c’est sa situation excentrée qui a séduit les promoteurs du projet qui promettent alors une réduction de la pollution et des nuisances sonores.

Une fois l’aéroport de Tegel fermé, celui de Schönefeld sera rebaptisé aéroport Willy-Brandt de Berlin-Brandebourg. Une gare souterraine munie de 6 quais reliera efficacement l’aéroport à Berlin et au reste du pays et l’offre de parking sera également accrue pour permettre à l’aéroport de supporter à lui seul ce qu’ils faisaient à deux jusque-là.

Laisser un commentaire