Petit historique de la Bundesliga

Joueur de la Bundesliga

Plus connue sous le nom de championnat d’Allemagne de football, la Bundesliga est organisée chaque année avec les clubs allemands professionnels. D’abord organisée de manière régionale, elle est aujourd’hui dans une ère beaucoup plus moderne. Retour sur l’histoire d’un des plus grandes compétitions d’Europe.

120 ans d’existence

Fondée en 1903, la Bundesliga, comprenez « la ligue fédérale », est d’abord fédérale. Elle rassemble plus de 86 clubs avant de vivre une période d’entre-deux, au sein d’une Allemagne divisée. C’est à partir de 1963 que la Bundesliga dans son acception moderne va être créée, avec une « série nationale unique ». Cette première édition est d’ailleurs remportée par Cologne.

Si la Bundesliga est secouée par des affaires de matchs truqués dans les années 1970, elle oppose le Nord au Sud au cours de la décennie 1980. Depuis le début des années 2000, la ligue est marquée par l’hégémonie d’un club en particulier : le Bayern de Munich. Aujourd’hui, la Bundesliga et les clubs y participant sont synonymes de puissance sportive.

Les principaux tenants du titre et meilleurs joueurs

Lorsqu’il s’agit de Bundesliga, les paris football vont bon train : on peut parier à coup sûr que le Bayern sera dans la confidence, ou du moins l’équipe du Dortmund. Justement, le Bayern, qui a remporté l’édition de l’année dernière 2018-2019, est tenant du titre avec 29 victoires, un record jusque-là inégalé. Le FC Nuremberg est le second tenant du titre avec… 9 victoires, la plus récente datant de 1968. Vient ensuite le Borussia Dortmund qui a remporté le titre pour la dernière fois en 2012.

Côté joueurs, on retrouve un Français parmi les mieux titrés : grâce à sa participation au Bayern pendant de nombreuses saisons, Franck Ribéry a pu cumuler 9 titres (certaines années étant consécutives) de champion d’Allemagne. Il est suivi par un groupe de joueurs ayant été titrés 8 fois, dont Arjen Robben ou Thomas Müller, ce dernier étant encore dans le championnat.

Côté buteur, c’est un Allemand qui détient le record en Bundesliga avec 365 buts marqués pour Gerd Müller, et 227 pour Robert Lewandowski, qui est encore actif au championnat et se place au troisième rang.

Palmarès et chiffres incontournables

Dans la lignée des chiffres incontournables de la Bundesliga, il est intéressant de mentionner que le classement de ce championnat au coefficient UEFA a beaucoup évolué au cours des décennies. En 2019, la Bundesliga reste quatrième derrière le championnat d’Espagne, d’Angleterre et d’Italie, après avoir dominé le podium de 1976 à 1984, consécutivement.

À l’échelle européenne, la Bundesliga cumule 26 victoires, dont 7 en Ligue des Champions, 4 en Coupe des coupes et 6 en Ligue Europa. Le Bayern Munich, qui domine encore l’actuel classement, a aussi rapporté sa seule victoire en Coupe du monde des clubs de la FIFA, en 2013.

Avec un tel palmarès, la Bundesliga est très prometteuse, avec son équipe munichoise qui joue, encore et toujours, un rôle de chef de file. Affaire à suivre pour la saison en cours…

Laisser un commentaire