Idée concept de politique d'assurance scolaire

Assurance scolaire : notre guide pour vos enfants expatriés

L’heure de la rentrée des classes est proche ! Inscription à la cantine, aux activités périscolaires… et c’est la question de l’assurance scolaire qui revient sur la table. Sont-ils obligés d’en avoir une, qu’est-ce qu’elle couvre et combien coûte-t-elle… Nous examinons cette situation et vous aidons à décider si vous avez besoin d’une assurance scolaire pour vos enfants.

Quel est l’objectif de l’assurance scolaire ?

Lorsque nos enfants vont à l’école, ils participent à de nombreuses activités, et il est possible que des choses se passent mal. Peu importe si c’est :

  • Lorsque vous vous rendez à l’école et que vous en revenez ;
  • Lors d’un cours, ou pendant un cours de sport ;
  • Pendant les pauses, comme la récréation ou la cantine.
  • A l’école, il y a des activités et des voyages qui sont proposés par l’école.

L’assurance scolaire est une alternative en plus de la police d’assurance habitation qui protégera votre enfant au cas où il serait blessé ou que ses biens soient endommagés. En cas d’accident, l’assurance scolaire offre des services qui vous simplifient la vie comme la garde des enfants.

Bien entendu, cette protection couvre votre enfant quel que soit son niveau scolaire (de la maternelle au lycée) et quel que soit l’événement au cours duquel il s’est blessé (en classe ou dans la cour de récréation, ou à la cantine, etc.) …).

La distinction entre l’assurance extrascolaire et l’assurance scolaire

L’assurance scolaire protège votre enfant pour les activités liées à l’école, c’est-à-dire pendant les heures de cours, mais aussi pendant les activités obligatoires et facultatives organisées par l’école, par exemple les cours de sport ou d’autres activités extrascolaires qui sont proposées dans la salle d’étude.

En revanche, l’assurance pour les activités extrascolaires couvrira votre enfant 24 heures sur 24, quel que soit le type d’activité ou le lieu. C’est ce type d’assurance qui protégera votre enfant dans les colonies de vacances ou toute autre activité à laquelle vous souhaitez l’inscrire mais qui n’est pas proposée par l’école.

A lire aussi :  L'industrie du luxe en Allemagne : un marché qui s'impose

Il est important de savoir que l’assurance proposée par l’école peut être utilisée pour couvrir à la fois les activités extrascolaires et scolaires. Votre enfant est donc protégé dans toutes les situations.

L’importance de l’assurance scolaire, en combinaison avec l’assurance habitation

Vous vous demandez peut-être pourquoi souscrire l’option assurance scolaire si la responsabilité civile de votre enfant est déjà couverte par l’assurance habitation ? Il y a deux raisons principales :

  1. Votre police d’assurance habitation ne couvrira que le préjudice que votre enfant peut créer pour autrui. En d’autres termes, votre enfant ne sera pas couvert s’il se blesse ou blesse quelqu’un d’autre ou si quelqu’un d’autre peut être désigné comme “responsable” des blessures. La police de responsabilité civile ne couvre pas les dommages ou le vol des biens de votre enfant comme les lunettes ou les appareils dentaires.
  2. Bien que l’on pense que la couverture responsabilité civile de l’assurance que vous avez à la maison soit suffisante pour certaines activités, en réalité, l’assurance scolaire est généralement exigée par les écoles et les coordinateurs d’activités. En l’absence d’assurance scolaire, vous pourriez empêcher votre enfant de participer à de nombreuses activités.

L’assurance scolaire doit-elle être obligatoire ?

En théorie, votre enfant devrait pouvoir participer à certaines activités sans assurance scolaire.

La nécessité d’une assurance scolaire dépend du type d’activité.

Votre enfant doit pouvoir participer aux activités qui sont obligatoires dans l’emploi du temps. C’est le cas des cours de sport. Pour les activités mentionnées, vous n’avez pas besoin d’une assurance pour l’école.

En revanche, l’assurance scolaire est requise si l’activité n’est pas obligatoire, par exemple si l’école prévoit une excursion, un voyage scolaire, une sortie au centre culturel, ou même pour des activités comme la cantine ou la surveillance des études après les heures de classe.

A lire aussi :  Classement des 8 meilleures Universités en Allemagne

Bon à savoir
Dans la réalité, comme indiqué ci-dessus, une attestation d’assurance en responsabilité civile est systématiquement exigée par les établissements scolaires dès l’inscription de votre enfant, quelle que soit l’activité choisie. Elle est couverte par votre assurance habitation et suffira pour les activités obligatoires mais ne peut remplacer l’assurance scolaire nécessaire pour les activités facultatives.

Risques encourus en cas d’absence d’assurance

Que se passe-t-il si votre enfant n’est pas couvert par l’assurance scolaire ?

Sans l’assurance de l’école, votre enfant ne pourra pas participer aux sorties proposées à titre facultatif par votre école (voyages linguistiques ou autres excursions, etc.) et pourrait se voir refuser l’accès à toute activité extrascolaire que vous proposeriez (cours de sport et activités culturelles, par exemple. ).

Si votre enfant participe à ce type d’activités, mais sans assurance, n’oubliez pas qu’il ne sera pas couvert s’il lui arrive quelque chose. Cela peut coûter très cher, par exemple lorsque votre enfant perd ses lunettes ou tombe pendant un voyage scolaire à l’étranger et qu’il doit se faire soigner sur place ou revenir.

Que couvrent les polices d’assurance scolaire ?

Afin de garantir la meilleure protection possible pour les besoins de votre enfant et de lui apporter la tranquillité d’esprit, quoi qu’il fasse, le plan d’assurance scolaire offre les protections suivantes :

  1. La responsabilité civile est une police qui protège votre enfant dans le cas où il ou elle est responsable de causer un préjudice à autrui ;
  2. La couverture des dommages corporels est une protection de votre enfant contre les frais médicaux dans le cas où il ou elle se blesserait ou blesserait d’autres personnes ;
  3. Un complément aux activités en dehors des heures de classe (couverture 24 heures sur 24).
A lire aussi :  Les PME allemandes : actrices de la mondialisation

L’assurance personnelle contre les accidents offre les avantages suivants

  • Les frais médicaux ;
  • Les frais d’hospitalisation ;
  • Les frais de transport médical ;
  • Les frais de prothèses dentaires et optiques ;
  • Remplacement d’appareils auditifs, de lunettes ou d’appareils dentaires ;
  • Les services de garde d’enfants en cas de sinistre
  • Capital en cas d’invalidité et remboursement des frais d’obsèques ;
  • Les services d’assistance à domicile et d’assistance psychologique ;
  • L’assistance est incluse.

Quelle assurance scolaire choisir pour votre enfant expatrié ?

Autant le dire tout de suite, choisir une assurance scolaire pour un enfant n’est pas simple, mais cela est encore plus difficile pour les enfants expatriés ! Ainsi, il n’est d’ailleurs pas rare de voir parfois certains parents être pris complètement au dépourvu, ne sachant plus du tout comment ils devraient s’y prendre pour pouvoir souscrire une assurance scolaire digne de ce nom pour leur enfant…

En revanche, il se trouve que certaines assurances scolaires peuvent parfois faire toute la différence, et vous auriez tort de ne pas en profiter ! Parmi elles, on peut notamment compter sur une assurance scolaire qui ne devrait pas vous décevoir, et que nous avons décidé de mettre en avant. En effet, l’assurance scolaire proposée par Allianz permet de bénéficier d’aide et d’assistance en cas d’accident corporel, et elle est proposée à un excellent rapport qualité/prix. Par ailleurs, avec une assurance scolaire qui est tout simplement obligatoire pour les sorties scolaires, il est important de ne pas attendre trop longtemps avant de faire votre choix. Une fois que vous aurez pu comparer les différentes formules de cet assureur, il ne vous restera plus qu’à choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.