Travailler en Allemagne

Les citoyens français n’ont pas besoin d’un visa ou d’un permis de travail pour travailler en Allemagne. Cela s’explique par le principe de la libre circulation au sein de l’Union européenne.

Après avoir été enregistré à la mairie, vous devrez demander votre carte fiscale ou Lohnsteurerkarte . Celle-ci devra être remise à votre employeur.

Recherche d’emploi en Allemagne

Tout d’abord, la recherche d’emploi peut être un processus long qui demande un investissement important. Il est donc important de trouver des stratégies qui correspondent aux exigences du marché du travail allemand. La période de recrutement est particulièrement importante. Les entreprises mettent de plus en plus souvent en place des plans de recrutement.

Il est important de mettre à jour les CV, lettres de motivation et curriculum vitae selon le modèle allemand. Le CV allemand, ou “Lebenslauf”, fait partie d’un dossier de candidature différent du CV français. Il est structuré de la manière suivante : une page de couverture avec une photo, suivie d’une lettre de motivation, d’un CV et enfin de “certificats de travail”. Les certificats de travail sont spécifiques à la culture professionnelle allemande et sont destinés à informer les employeurs sur les performances des futurs employés. En Allemagne, le prestige de votre formation ou le nom de l’école que vous avez fréquentée sont moins importants que votre expertise et votre expérience. Vous trouverez toutes les informations nécessaires dans les pages suivantes : CV et lettre de motivation.

Il est également important de préparer au mieux les entretiens pour maximiser vos chances d’être embauché (10 conseils pour réussir un entretien d’embauche en Allemagne).

A lire aussi :  Les clés pour réussir l’expansion de son entreprise en Allemagne

Les sites d’emploi franco-allemands :

Il est important de noter qu’il existe de nombreuses filiales et entreprises françaises en Allemagne, et vice versa.

  • Bourse de l’emploi franco-allemande
  • connexion | emploi
  • Centre international de l’emploi

Les job boards allemands :

Ces plateformes sont spécifiquement conçues pour le marché de l’emploi allemand. Ces sites vous permettent d’effectuer une recherche plus précise en fonction de votre situation géographique et du secteur d’activité.

  • Make it Germany
  • Job Borse
  • EURES

Sites d’emploi allemands généraux :

Vous trouverez ici tous les sites de recherche d’emploi qui fonctionnent en Europe.

  • www.monster.de
  • www.stellenanzeigen.de
  • www.jobware.de
  • www.jobpilot.de
  • www.jobs.de
  • www.stepstone.de

Vous pouvez également vous inscrire auprès de l’agence pour l’emploi allemande Arbeitsagentur pour postuler à un emploi en Allemagne. Il est également important de savoir que les sociétés de chasseurs de têtes sont très populaires en Allemagne. Il est souvent plus facile d’y trouver un emploi que dans les grandes entreprises internationales.

Les droits du travail en Allemagne

Principales lois sur le travail Données
Salaire brut minimum 8,84 EUR/heure
Durée hebdomadaire du travail 40h/5 jours, 48h/6 jours
Salaire moyen allemand 2 200 EUR/mois
Congés payés minimum 20 jours ouvrables

Il n’est pas nécessaire de parler allemand pour travailler en Allemagne. Toutefois, cela est moins important si vous travaillez pour une entreprise française ou internationale. La France compte 270 000 salariés et plus de 2 500 entreprises françaises. Certaines entreprises offrent des cours de langue gratuits aux employés étrangers en raison de la pénurie de main-d’œuvre. Mais connaître l’allemand reste un avantage si votre objectif est de travailler en Allemagne. Cela vous ouvrira de nombreuses portes.

A lire aussi :  En Allemagne, le chômage recule légèrement

Le marché du travail en Allemagne

Le marché du travail en Allemagne est particulièrement favorable aux expatriés, quelle que soit leur nationalité. La population allemande est en pleine croissance, notamment en raison du faible taux de natalité. Selon l’Institut économique IW de Cologne, il pourrait y avoir une pénurie d’environ 1,4 million de travailleurs d’ici 2020. Les travailleurs qualifiés sont très recherchés, avec 200 000 ingénieurs embauchés chaque année. Le taux de chômage en Allemagne est extrêmement faible, à 3,4 % en 2018, contre 9,3 % pour la France. Voici les secteurs les plus prometteurs pour les expatriés souhaitant travailler en Allemagne :

  • l’ingénierie,
  • machines-outils
  • aéronautique
  • industrie automobile
  • l’industrie chimique
  • Commerce et santé

La répartition des secteurs économiques de l’Allemagne par rapport au PIB est la suivante : 69% dans le secteur des services, 30% dans le secteur industriel et 1% dans le secteur agricole.

Informations complémentaires

Sirelo vous propose également des articles qui vous aideront dans votre projet de déménagement.

Déménager en Allemagne : Toutes les informations pratiques dont vous avez besoin pour un déménagement sans stress.

Vivre en Allemagne : Cet article vous fournira des informations sur tout, du logement au coût de la vie en Allemagne.

Le système de santé allemand : Découvrez les mesures à prendre pour améliorer votre système de soins de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.