En Allemagne, le chômage recule légèrement

Drapeau allemand

En septembre, l’Allemagne a eu la joie de constater une diminution du nombre de chômeurs sur son territoire. Avec 613 000 chômeurs en moins, l’Allemagne a retrouvé un taux de chômage à 6,2 %. Ce taux est en hausse de 1,3 point par rapport à l’année dernière, mais cela n’empêche pas le gouvernement de se réjouir. Une bonne nouvelle tout de même gâchée par l’augmentation du nombre de contaminations quotidienne.

Un redressement de l’économie qui soutient l’emploi

Les effets de la pandémie de coronavirus sur l’économie allemande sont encore très visibles et ne s’estomperont pas de sitôt. D’autant plus que le nombre de cas quotidiens continue d’augmenter. Néanmoins, l’économie du pays a légèrement repris et la hausse de la consommation et de la production profite ainsi au marché de l’emploi.

Il faut dire que le pouvoir d’achat des Allemands a plutôt bien résisté à la première vague de coronavirus. L’État a évidemment assuré de nombreuses aides, mais les Allemands ont aussi pu compter sur les banques en ligne et les prêts à bas taux facile à obtenir en cette période. L’ensemble de ces paramètres a permis de maintenir une activité industrielle, commerciale et économique importante.

Une diminution encourageante du chômage partiel

En plus de la diminution du nombre de chômeurs, l’Allemagne a également noté une diminution du nombre de chômeurs partiels. Un autre signe encourageant de la reprise de l’économie dans le pays. Les entreprises qui avaient été obligées de fermer ou de réduire leurs activités pendant la période de confinement ont progressivement repris leurs activités.

Ainsi, le pays comptait 10,6 millions de chômeurs partiels au plus fort de la crise. En juillet, il n’en comptait plus que 4,24 millions. Une baisse importante qui marque la reprise économique de manière certaine. Néanmoins, le nombre de chômeurs partiels était de seulement 130 000 en février avant le début de la crise. La route est donc encore longue avant un retour à la normale.

La menace de la seconde vague pèse encore lourdement

S’il est normal de se réjouir de l’amélioration de la situation économique de l’Allemagne, il ne faut pas perdre de vue que les risques d’aggravation sont encore nombreux. La seconde vague de la pandémie qui arrive aura des conséquences importantes qui pourraient ramener l’économie allemande à la situation dans laquelle elle était il y a quelques mois.

Beaucoup d’experts s’inquiètent également de voir le gouvernement allemand poursuivre ses ambitions de transitions écologiques, même si cela risque de détruire plusieurs milliers d’emplois dans l’industrie. Un mal nécessaire sans aucun doute, mais qui pourrait aggraver une situation déjà problématique.

Laisser un commentaire